Les points clés

  • Déplaçons la zone d’implantation 15 km plus au large
  • C’est possible : les fonds marins y sont de profondeur équivalente, sans surcoût de construction
  • Le classement Unesco n’est pas compromis
  • Entre 2011 et 2017, les coûts ont fondu, ce sera moins cher !
  • Les routes maritimes principales sont non perturbées
  • les zones d’évolution sont inchangées pour la pêche et la plaisance
  • L’impact visuel est quasi nul depuis la côte
  • De la sérénité pour les 30 prochaines années !