Adieu veau, vache, cochon, couvée

Arromanches, le 10 mai 2016

On nous a promis une belle filière industrielle française de l’éolien offshore.

On a nous a fait avaler que, pour financer cette filière locale, on allait payer 220 EUR par MWh (au lieu de 30 EUR, prix de marché...) l’électricité produite par le complexe éolien des plages du Débarquement

On nous a expliqué que EDF + Alstom + Dong Energy (Danemark) était le trio du siècle pour réaliser ce projet et créer pleins d’emplois locaux

On nous a vendu "7 500 emplois pour la fabrication des éoliennes, des fondations, la construction des parcs et leur exploitation", selon les termes d’Henri Proglio, PDG d’EDF en 2012, dans son communiqué-cocorico, qui est juste ici :

.

Maintenant, on avale couleuvre sur couleuvre...

EDF et Alstom sont en quasi faillite, les turbines sont désormais reprises par l’américain General Electric. On doute que les ingénieurs français bossent dessus, peut-être aurons-nous de la manutention et du nettoyage ?...

Aujourd’hui, c’est le danois Dong Energy qui jette l’éponge... Après 700 millions d’Euros de pertes l’an dernier, il vaut mieux s’arrêter. Et c’est un canadien, Enbridge, qui rafle la mise en prenant 50% des trois complexes éoliens de Courseulles-Arromanches, Fécamp et Saint-Nazaire... (l’article des Echos est ici).

Les promoteurs du complexe éolien évoquaient récemment à Cherbourg une “quarantaine” seulement de créations d’emploi, dans une usine d’assemblage et une unité de surveillance et de maintenance. C’est désormais certain, les pièces seront finalement construites à l’étranger, et uniquement assemblées à proximité des
implantations...

Déjà l’été 2015, on se doutait que les emplois qualifiés ne seraient pas locaux : les trois bateaux qui réalisaient des sondages géotechniques arboraient des pavillons de Singapour (GREATSHIP MANISHA), d’Angleterre (MTS VECTOR) et de Panama (FURGO COMMANDER). No comment...

[bleu marine]Jusqu’à quand on nous prend pour des ânes ?![/bleu marine]

[bleu marine]On peut changer comme ça 50% d’un consortium, oublier les promesses d’emploi, faire fi de l’opposition de 70% de la population exprimée lors de l’Enquête publique, et payer son électricité 8 fois plus cher pour financer une filière nord-américaine ?![/bleu marine]