Attribution de l’appel d’offres éolien en mer de Dunkerque, 3 fois moins cher qu’à Courseulles

Arromanches, le 17 juin 2019

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, s’est déplacé vendredi dernier (14 juin 2019) à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Il a annoncé que le consortium mené par l’électricien français EDF, l’allemand Innogy et le canadien Enbridge avait remporté le projet de champ éolien en mer situé au large de Dunkerque (Nord), d’une puissance installée de 600 MW.

La Commission de régulation de l’énergie a publié sur son site internet le rapport de synthèse, dans sa version publique, de l’appel d’offres (Dialogue concurrentiel n°1/2016 portant sur des installations éoliennes de production d’électricité en mer dans une zone au large de Dunkerque).

Accès au rapport :

PDF - 660.8 ko

Ce rapport indique :

  • Que huit candidats ont déposés une offre, dont EDF, ENGIE, TOTAL
  • Que tous les candidats ont présenté des éoliennes de puissance comprise entre 12 et 13 MW.
  • Tous les candidats évaluent un productible de l’ordre de 3 950 et 4 150 heures équivalent pleine puissance, soit 45% à 47% du temps.
  • Les offres présentent des tarifs de référence compris entre 44 et 60,95 €/MWh
  • Le tarif de référence proposé par le groupement EDF est de 44 €/MWh