EDF en pilleur de tombes selon son ancien PDG, et marge historique ?! Vive l’éolien en mer...

Un extrait du film Éoliennes, du rêve aux réalités qui fait froid dans le dos : Henri PROGLIO, PDG d’EDF (2009-2014) au moment de l’attribution des 3 parcs éoliens en mer de Courseulles, Saint-Nazaire et Fécamp, évoque ces contrats :

"Je me souviens d’avoir signé un contrat avec l’Etat, au titre d’EDF, à 280 EUR le MWh sur l’offshore. Je vendais le même MWh à 44 EUR à mes concurrents, et j’avais pris aucun risque industriel, je sous-traitais tout. Nous on n’avait pas de risque industriel, on savait notre coût de revient, et on avait un coefficient de marge historique. Alléluia, tant mieux. La mode sert aussi à ça. Mais, pour éviter d’être accusé d’être un pilleur de tombes, j’avais voulu arrêter là. J’ai dit bon, on a gagné les trois des quatre premiers lots d’appels d’offres, maintenant on arrête, parce que je me sentais légèrement fautif vis-à-vis de notre clientèle et du contribuable, au fond. Je ne suis pas du tout étonné qu’aujourd’hui, l’Etat découvre l’ampleur du désastre financier que ça suscite chez le contribuable."

(passage du film : 1:49:46 à 1:50:51)

Voir le film sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Vf9EbpzDvoY :

Lire tout l’article du Figaro sur la sortie du film Éoliennes, du rêve aux réalités du réalisateur Charles Thimon :

PDF - 227.3 ko