10 juin 2022 : Plainte pour favoritisme et détournement de fonds publics déposée au Parquet national financier.

Arromanches, le 11 juin 2022

Deux articles de Ouest-France et du Figaro nous informent qu’une plainte pénale vient d’être déposée au Parquet national financier contre le parc éolien en mer de Courseulles.

La plainte est déposée par le Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins (CDPMEM) du Calvados.

La plainte fait suite à des soupçons de « favoritisme » et de « détournement de fonds publics par négligence » dans l’attribution du parc éolien en mer au large du département.

Le fait générateur est le changement d’intervenant actionnaire en 2016 au sein du groupement lauréat de l’appel d’offres de 2012.

  • En 2012, le leader mondial Dong Energy se présentait aux côtés d’EDF pour gagner les trois premiers parcs en mer de Courseulles (14), Fécamp (76) et Saint-Nazaire (44).
  • En 2016, Enbridge, industriel canadien du transport de pétrole par oléoduc, remplace Dong Energy en achetant pour 191 millions d’euros 50% de ces trois contrats, alors que les travaux n’ont pas commencé.

Le Parquet national financier est l’instance à compétence nationale, en charge de la grande délinquance économique et financière.