Plus loin et moins cher, c’est possible en 2017 !

Un site plus au large

Nous proposons de repousser au-delà de 23 km des côtes l’implantation du site, afin de mieux préserver l’environnement, la navigation, la faune et le patrimoine historique.

Ainsi, le complexe éolien serait situé hors de la zone de classement UNESCO.

Les prix de l’éolien en mer ayant totalement chuté entre 2011 et 2017, il est maintenant possible de faire à moindre coût une installation hors de vue des côtes et surtout hors de la zone de classement Unesco permettant de préserver l’horizon des lieux de mémoire.

Dans son rapport sur l’intégrité visuelle de mars 2013, l’Unesco rappelle sa très grande sensibilité aux éoliennes à proximité des sites classés. Le précédent du Mont Saint-Michel en 2010 doit nous alerter : l’Unesco avait formellement enjoint à l’Etat français de suspendre les projets éoliens en covisibilité, pourtant hors de la zone tampon du Mont. Vouloir aujourd’hui créer le plus grand complexe éolien de France en plein milieu de la zone de classement est totalement suicidaire" selon Bernard LOING, président de D-Day Heritage et lui-même ancien haut responsable de l’Unesco.

Rappelons enfin qu’en Allemagne, depuis 2017, les parcs éoliens en mer sont attribués sans subvention, à plus de 50 km des côtes et avec 30 à 40 mètres de profondeur. C’est possible !