Ouest-France - 2 juillet 2021 - Louis-Dreyfus arme un navire pour l’éolien marin

Pourquoi la ministre déléguée à l’industrie Agnès Pannier-Runacher vient-elle à Saint-Nazaire inaugurer un bateau fabriqué ... en Turquie ?

Non seulement le bateau n’a pas été fabriqué en France, mais en plus il est conçu pour que les intervenants des chantiers éoliens en mer logent à bord...

Une nouvelle fois, l’éolien crée des emplois, mais pas en France. En revanche, on est bien certain que ces chantiers détruisent les emplois des marins pêcheurs de notre littoral.

La promesse de faire vivre les commerces locaux, les hôtels et restaurants de la côte avec les techniciens du chantier, tombe à l’eau, une de plus.

Madame la Ministre, que célèbre-t-on au juste alors ?

Quelques extraits :

  • Construit en Turquie par le chantier Cemre, il a coûté presque 45 millions d’euros à LDA. "Construire en France aurait coûté 30 % de plus", regrette Édouard Louis-Dreyfus.
  • C’est aussi un lieu de vie confortable pour vingt-cinq membres d’équipage et une soixantaine de techniciens. Les premiers restent deux mois à bord, les seconds, quatorze jours. On y trouve donc des cabines modernes, des lounges, des connexions wifi et de la vidéo.

Télécharger l’article au format PDF

PDF - 513.4 ko