27 octobre 2021 - Actu.fr - Éoliennes au large du Calvados : le grand chantier sur la plage a commencé

Par Maxence Gorregues - Publié le 27 octobre 2021

Les travaux à terre pour le futur parc éolien au large de la Côte de Nacre ont commencé en cette fin octobre 2021. Ils sont visibles sur la plage de Bernières-sur-Mer.

Sur la plage, aucun doute. Les travaux à terre lié à la création du parc éolien au large de Courseulles et Bernières, sont facilement visibles. (©DR)

Les vacances scolaires ont commencé. Comme chaque année fin octobre, les passants en promenade sur les digues de Bernières-sur-Mer et Courseulles-sur-Mer (Calvados), se font plus nombreux. Et à l’inverse des années précédentes, il est un sujet qui fait causer : les travaux en cours sur la plage.

« Les touristes se demandent ce qu’il se passe, observe Florent, un habitant de la Côte de Nacre. Alors on leur explique que c’est le début des travaux à terre pour le futur parc éolien en mer ». Un parc dont les premières éoliennes seront érigées à une dizaine de kilomètres de la plage.

Lieu de raccordement entre la terre et la mer

Viennent tout juste de commencer sur le sable huit mois de travaux. Le chantier dit « à terre » doit ainsi durer jusqu’en juin 2022. Sont concernés le parking du Platon (le parking pour la plage situé à l’ouest de Bernières), la digue, la cale, la plage et l’estran. La zone s’étend sur environ 200 mètres.

Le chantier doit permettre de créer deux chambres de jonction sous le parking du Platon, le point d’atterrage, pour connecter à l’avenir les deux câbles sous-marins aux deux câbles terrestres. La mise en service du parc est prévue pour 2024.

La production doit permettre de répondre à un besoin en électricité à la consommation de 630 000 personnes, soit quasiment la population du Calvados (690 000). L’exploitation et la maintenance du parc éolien en mer se fera depuis la base de maintenance qui sera quant à elle située à Ouistreham.

Télécharger l’article au format PDF :

PDF - 307 ko